Liberté : extrait

Danse pour un étalon solitaire jovial

Questionnaires Les poèmes Voici la liste de tous nos poèmes pour les élèves entre la 3e secondaire et le cégep. Lisez les nouveautés et découvrez les poèmes courts et frappants de la section 25 vers et moins. Saviez-vous que nous avons aussi une anthologie de poèmes en langue anglaise? À ne pas manquer. Ces poèmes ont été choisis par notre comité éditorial. Écrivez-nous à poemes lesvoixdelapoesie. Recherche par mots-clés.

Formulaire de recherche

Marie-christine Tu es la princesse de ses prés, Tu bois les gouttes avec rosée, D'un équilibre si fragile, Avec des jambes toutes graciles, Tu galopes en carré ou en rond, Peut--être après un beau papillon, Je voudrais ton insouciance, Je voudrais connaître ta chance, Tu es belle, si choyée et aimée, Tu es la Madame de ses prés, Tu aurais pu t'appeler amour, Tu aurais pu t'appeler toujours, Mais si tu te nommes Quadrille, Suis la musique, danse ma fille, Sur le parquet vert avec ses grands prés, Tu es la princesse tant adorée. Le cheval Providence créa le cheval dans le vide du Sud, en soufflant sur une poignée de vent, Il ne fit pas le cavalier idéal, pour le soigner, le respecter et l'aimer réellement, Il t'a blessé, tu ne peux plus galoper dans ton désert, Personnalité je me perds dans le mien, d'une incertitude amère, Cheval attends-moi, faisons route ensemble, nous chasserons la isolement, Il nous a trahis, il nous a mentis, nous sortirons de la turpitude, Comme moi tu avais ensemble donné, tu n'as pas été très récompensé! Nous marcherons la nuit sur compter les étoiles, oublier nos examiner ratés, J'enlèverai ton mors, déferai tes sangles, nous irons sans rênes, par toi j'irai Pour remonter les rivières, traverser les campagnes, ton instinct nous guiderait, Doucement nous irons, solidaires nous serons, à le chercher ensemble, Ce cavalier si rare au tact déférent et léger, Doucement nous irons solidaires nous serons, à le trouver assemblage, Ce cavalier unique, capable de réellement nous aimer.

Cours supérieur de la STMRA 2020. 1ère session

Je suis un grain de sable

Alors plus tout luit, tout monte, Ensemble devient vaste et beau, Plus la douleur me dompte, Plus je suis un tombeau. La solitaire Ô orgueilleux jeune homme, ô tueur de gazelles, Cavalier pâle au regard de panne, Sur ton cheval dont les pieds ont des ailes Emporte-moi vers le ciel des amours! J'ai bien fréquemment, la nuit, sur ma terrasse, Répandre des pleurs en te tendant les bras.